Événements passés

PERFORMANCE.S

Emmanuel Béranger , Fanny Guérineau + Gaëlle SandréSarah Turquety le samedi 25 septembre 2021 .
Performance.s est une première rencontre du Collectif ACTE autour de l’art de la performance « Geste est le nom de cette croisée où se rencontrent la vie et l’art, l’acte et la puissance, le général et le particulier, le texte et l’exécution. » Giorgio Agamben Le geste de performer est-il semblable à celui de sculpter ou de peindre ? Qu’est-ce que l’acte de performer façonne ? Peut-être nous, le public : acteur et spectateur à la fois ? Que se joue-t-il au sein d’une performance aujourd’hui ? Quelles traces pour quels gestes ? À travers la rencontre de trois artistes et de leurs pratiques, nous souhaitons partager des questionnements qui animent la création contemporaine. Fanny Guérineau artiste du Collectif Acte, Emmanuel Béranger jeune artiste diplômé de EESI et Sarah Turquety artiste-poète, présenteront chacun.e des performances qui relieront geste, parole, mot et écriture dans une ambiguïté sensible de déploiement d’énergie et de retenue.

EMMANUEL BÉRANGER

Vit et travaille à Poitiers http://emmanuel-beranger.com/ Dans la série de performance Sauts, muni d’un fusain et contre un mur, Emmanuel Béranger répète plusieurs gestes issus de la salle d’entraînement. Ils deviennent ainsi des protocoles pour ses dessins, à la fois objet plastique et trace de l’effort. De chaque geste émerge un tracé différent et le corps devient alors dans cette performance l’outil de l’écriture du mouvement. Pendant son enfance, Emmanuel Béranger est baigné dans les domaines artistiques, notamment la peinture et les arts visuels, qui deviennent rapidement pour lui une véritable passion. Il décide alors d’y consacrer ses études, obtient à Nantes le baccalauréat en Arts Appliqués puis un DNSEP de l’École Européenne Supérieure de l’Image (ÉESI) de Poitiers. C’est dans ce contexte qu’il commence un travail performatif autour du sport, du corps et du rythme, tout en incluant une pratique sonore et du dessin dans ses recherches.
Emmanuel Béranger, Saut n°3, ÉESI, Poitiers, 2019.

FANNY GUÉRINEAU

Vit et travaille à Buxerolles http://aire de bonheur

GAËLLE SANDRÉ / ROVO

Vit et travaille à Toulouse http://rovo Avec son dispositif l’aire de bonheur  organisé autour d’une question, Fanny Guérineau provoque des rencontres et des espaces de dialogue sur les places publiques, dans les universités,écoles, stations de ski et balnéaires, sentiers montagneux, centres pénitentiaires… soit une diversité de lieux traversés. Chaque collecte est enclenchée autour d’une question affichée sur un flyer. Chacune des questions et notions abordées comme : bonheur, culture, paysage, vivant, habiter, rêver, liberté, entrent également en dialogue, de même que les réponses réunies. Au fur et à mesure des collectes, se constitue un archivage de savoir vivant restitué dans les déclamations, expositions, éditions. En dialogue et association avec la designer -graphiste Gaëlle Sandré depuis avril 2020, entre Poitiers et Toulouse, elles repensent l’ensemble du dispositif pour le rendre amovible et transportable et poursuivent une réflexion quant à l’archivage et à la réalisation d’un projet éditorial évolutif. Une micro-édition « C’est quoi pour vous ? » a été conçue ainsi qu’un nouvel outillage, réalisé par le binôme d’artiste et designer Ummagumma, Benjamin Artola et Quentin Delion, dans leur atelier à Bidart (Bayonne) permettant de transporter les outils de collecte et déclamation. Simultanément, Fanny développe une pratique picturale autour de dessins quotidiens réalisés depuis 2017 à partir d’images d’actualités et de micro-évènements surgissant dans la vie de tous les jours. Un travail sur les formats et médium, va et vient du format numérique dessiné, à un format d’affichage public peint est engagé.
Fanny Guérineau, Aire de bonheur, LP2i, 2021.

SARAH TURQUETY

Vit et travaille à Saint Michel de Vax http://Sarah Turquety SarahTurquety crée des situations d’écoute, d’observation pour chercher un pointde bascule. Elle s’attache aux langues singulières, à leurs additions formantun commun, à nommer les indicibles. Ses outils sont l’écriture,l’improvisation, la performance, l’édition. Elle s’investit depuis 2012 au sein de son territoire en créant Sonnets 3 foisavec Coralie Neuville, danseuse – performances, actions, politiques sensibles-, collaborant par la même avec de nombreux artistes, poètes, musiciens,danseurs, et notamment avec Core dance, une compagnie de danse d’Atlanta. En 2016, avec Pourtours, elle se propose de défaire des situationsd’aveuglement par le biais de rencontres incarnées et par là même de relier. Pourtours.fr, un site conçu en collaborationavec ROVO, reçoit une bourse d’écriture du Centre Régional des LettresMidi-Pyrénées. En 2017, Script-Album est retenu par Les Ateliers Médicis pour une résidencede territoire de six mois à Tarascon sur Ariège, couplé à une résidence decréation au Centre d’Art La Cuisine. En 2019, elle crée Si se resserre, une performance questionnant par laprésence, les territoires intimes et collectifs. Elle a suivi une formation littéraire, Deug de lettres modernes, Maîtriseprofessionnelle des métiers du livre, DU d’animateur d’ateliers d’écriture,tout en se formant aux arts de la scène (chant, théâtre, danse), au chi gonget à la Technique Alexander (2014-2020).
Sarah Turquety, Script album, installation, Performance participative, 2018. Production : Ateliers Médicis, La cuisine – Centre d’art et de design ///// A Lavitrine / Association Limousin Art Contemporain & Sculptures / 4, rue Raspail 87000 Limoges Contacts : 05 55 77 36 26 / lavitrine.limoges@gmail.com / lavitrine-lacs.org Retrouvez-nous sur notre page Facebook & Instagram Evénement réalisé avec les soutiens du Ministère de la Culture-DRAC Nouvelle-Aquitaine, et du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine. LAC&S-Lavitrine est membre de la FRAAP et de Astre, Réseau arts plastiques et visuels Nouvelle-Aquitaine.
TABLE RONDE – EXPOSITION L’ESCAMOTEUR samedi 11 septembre 17h-20h rencontre avec les artistes Clément Boudin et Julien Salban-Créma autour de leur projet l’Escamoteur Table ronde ouverte avec les deux artistes autour des 3 derniers numéros de la revue de l’Escamoteur, lus et racontés à la lumière d’autres textes. L’ESCAMOTEUR c’est tout d’abord une revue, qui s’emploie à tisser des liens entre l’art et les mouvements d’émancipation et de résistance. Débutée en 2016, la création éditoriale de l’Escamoteur est réactivée pour l’exposition à travers la publication de 3 nouveaux numéros. Des numéros jaune, noir et rose, qui s’emparent de la question de la désertification, de la question identitaire, et de la question de la normativité. L’ESCAMOTEUR c’est aussi un musée, qui présente un ensemble d’œuvres sensibles aux problématiques esthétiques, politiques et sociales de leur époque, et retrace ainsi un pan d’une histoire de l’art engagé. Toutes réinterprétées en noir et blanc par les artistes eux-mêmes, cette collection interroge et confronte l’institution muséale, qui par essence sacralise l’œuvre d’art de par son caractère unique et authentique.
RENCONTRE – INAUGURATION DU NOUVEL ESPACE DE LAVITRINE samedi 3 juillet 17h-20h rencontre avec les artistes Jean-Pierre Uhlen et Gaëlle Maas Aucune description de photo disponible. Lavitrine, artist-run space, se renouvelle et ouvre ses portes sur un espace d’accueil pensé comme un lieu de rendez-vous privilégié ; offrant à la fois un espace d’exposition, de médiation, de documentation, mais aussi de rencontres et de débats avec des acteurs de tous horizons (artistes, commissaires, chercheurs…) autour d’enjeux contemporains. A cette occasion, l’association LAC&S a invité l’artiste Jean-Pierre Uhlen à concevoir la scénographie et le mobilier du lieu, affirmant les engagements du collectif. La rencontre avec l’artiste se fera autour de son travail de plasticien intégrant les questions de la scénographie qui habitent son parcours et affirment une pratique singulière. C’est durant le confinement de 2020 que Lavitrine a passé une commande à l’artiste Gaëlle Maas. Ainsi son univers graphique subtil et sensible se déploie au dos des 50 cartes de sympathisant.e.s de l’année 2020, et constitue une collection de petits formats singuliers et originaux.

RENCONTRE – EXPOSITION OSCILLATIONS, UNE SÉLECTION DANS LA COLLECTION D’ANA D.

le samedi 5 juin 15h-19h présentation singulière de la collection par Mélissa Epaminondi et Carole Fékété Peut être une image de montagne, arbre et nature Cette journée sera l’occasion pour les deux artistes de restituer l’expérience d’une exposition montée en Corse et les échanges auxquels elle a donné lieu. Née de la rencontre entre la Casa Conti – Ange Leccia* et La collection d’Ana D., «Élévations/Mouvements » était une carte blanche proposée par Corinne Domer à Mélissa Epaminondi en juillet 2020. Une projection de la sélection de vidéos de l’exposition « Élévations/Mouvements » sera diffusée en boucle : Alix Delmas, DUST, 2015, 5’30’’, Badr El Hammami, Mémoire #2, 2012, Carole Fékété, Les baraques-plage (Sangatte 2013), 2013, 13’29’’, Golnaz Payani et Mona Najafizadeh, Le jardin baigné de grappes, 2013, 22’45’’, Mali Arun, Déplacés, 2011, 20’. *Institut d’art contemporain Ange Leccia, Oletta (Corse) Mélissa Epaminondi Née en 1977, elle vit et travaille entre Paris et Oletta (Corse).Elle est diplômée de l’Ecole d’Architecture de Luminy Marseille. Architecte et artiste, son travail reflète une vision sensible en même temps qu’une réflexion étayée sur les questions environnementales. Elle poursuit sa pratique initiale et réalise des films, vidéos et installations. Dans le prolongement des bâtiments qu’elle construit, ses films, vidéos et installations sont des « architectures projectives » liées à l’inconscient individuel ou collectif. https://www.melissaepaminondi.fr/ Carole Fékété D’origine arménienne, hongroise et polonaise, Carole Fékété est une artiste française née en 1970 à Alger. Elle mène une pratique essentiellement photographique qui s’élargit aujourd’hui au film, à l’écriture et à l’installation. La diversité des sujets abordés est traversée par une préoccupation constante concernant les liens entre la mémoire individuelle, collective et l’élaboration de la représentation au sein du geste créatif. Le médium lui-même est également sujet de la création et sa plasticité à l’épreuve de chaque nouvelle proposition. L’ensemble du travail constitue une réserve d’images et des formes hétérogènes qui font l’objet de mises en relations selon un principe combinatoire, rejouant les motifs d’une identité en quête d’origine. https://www.carolefekete.com/

La Luette Agile fait résonner Murmuri

IMG_0249

Samedi 30 juin à 15h. Chaque bol de l’exposition Murmuri révèle un son qui lui est propre. Si on l’écoute de suffisamment près, ils murmurent plus ou moins discrètement, certains restent muets. C’est à travers ce délicat concert de vagues et de silences que l’association « La Luette Agile » manifestera sa propre musique, une improvisation vocale qui fera raisonner Murmuri de nombreuses autres évocations. « La Luette Agile est une association basée à Limoges. La Luette œuvre dans le domaine de l’improvisation vocale par l’organisation de stages, de concerts et d’interventions généralement acoustiques, favorisant la proximité entre public et improvisateurs. La Luette, c’est aussi un atelier d’improvisation hebdomadaire. Du chuchotement au cri, de la voix parlée aux bruits de bouche, les « Luettes » jouent et se jouent de tous les registres pour produire, ensemble, une musique singulière. » Lavitrine 4, rue Raspail 87000 Limoges Ouvert du mercredi au samedi de 14h30 à 18h30 La Luette Agile 9, avenue du Sablard 87000 Limoges 05 55 31 10 07 – 06 62 72 63 60

—————————–

Lancement de La Belle Revue

La belle revue Le 3 mai 2018, 18h30 à Lavitrine Lavitrine a le plaisir de recevoir In Extenso pour le lancement de la version papier de « La Belle Revue » La Belle Revue est une revue d’art contemporain sur le web, accompagnée d’une édition papier annuelle et gratuite. Fondée par In extenso à Clermont-Ferrand en 2009, La belle revue est ancrée sur les territoires du grand centre de la France et Rhône-Alpes. Elle étend également son champ de réflexion au-delà des frontières nationales. La belle revue entend être un espace de réflexion sur des questions qui animent la création plastique contemporaine dans son ensemble.

___________________________________________

L’association LAC&S – Lavitrine accueille pour un concert exceptionnel l’association Ryoanji le dimanche 11 décembre à 11h00.

Martine Altenburger & Claire Bergerault Première rencontre entre ces deux improvisatrices aux langages affutés, exempts d’artifices, travaillés dans le détail, la force et la subtilité. Voix, accordéon, violoncelle ? Qu’importe. Il est plutôt question d’alchimie, d’instants propices et d’étonnement sonore…

L’association RYOANJI a été créée en 2006 pour promouvoir les arts vivants contemporains basés aussi bien sur l’écriture que sur l’improvisation.

Son nom provient d’une oeuvre musicale du compositeur John Cage (1912-1992) elle-même portant celui d’un célèbre temple zen de Kyoto (Ryōan-Ji, 竜安寺).

Ayant son siège social en Creuse depuis 2007, ses membres s’attachent depuis à faire connaître la musique d’aujourd’hui dans ce département, dans la région Limousin et bien au-delà, par diverses manifestations sous la forme de séries de concerts (A BRUIT SECRET [CONCERTS], LE BRUISSEMENT DU TEMPS, le festival LE BRUIT DE LA MUSIQUE en collaboration avec l’association du même nom), une émission mensuelle sur Radio Pays de Guéret (A BRUIT SECRET [RADIO]), des ateliers de pratique musicale ainsi que des créations.

D’autres projets de créations sont aussi soutenus, mettant en relation aussi bien des membres de l’ensemble]h[iatus que des artistes de disciplines ou de pratiques musicales différentes.

220

_________________________________________

Le 21 mai 2016, pour la Nuit européenne des Musées, le soleil se couchera à 21h28. LAC&S – Lavitrine vous invite 30 minutes plus tard à une rencontre singulière au 4 rue Raspail, 87000 Limoges. Rendez-vous de 22h à 23h pour une visite dans le noir de l’exposition Chose Commune, qui réunit actuellement les artistes Guillaume Constantin, Julie Legrand et Antoine Nessi.

_________________________________________

Les Rencontres de la Fédération des Réseaux et Associations d’Artistes Plasticiens ont pour ambition de permettre aux responsables associatifs d’approfondir une réflexion sur les politiques en faveur des artistes plastiques, d’échanger sur leurs actions et les moyens de ces actions, sur leurs capacités à structurer la fédération au niveau régional et à agir sur les territoires qu’ils soient urbains, péri-urbains ou ruraux. Une centaine de représentants de collectifs de plasticiens professionnels s’est rassemblée dans le cadre de ces Rencontres, co-organisées par LAC&S – Lavitrine.

Fraap AFF 2
QUEL ÉCOSYSTÈME DE L’ART DANS LES NOUVELLES RÉGIONS ?
  • Jeudi 19 mai, dans le Limousin
    1. Visite de structures dédiées à l’art contemporain en Limousin, en partenariat avec le réseau territorial d’art contemporain Cinq.25 
    14.00 rendez-vous gare de Limoges 
    14.00 – 19.00 
    Ces rencontres avec les équipes en place seront l’occasion de mesurer le maillage territorial du Limousin, comme les relations entre structures publiques et associatives notamment par le biais du réseau Cinq.25 
    * Parcours 1
    Musée départemental d’art contemporain de Rochechouart – exposition de Raoul Hausmann et du nouvel accrochage du fonds contemporain – et du CDLA (Centre des livres d’artistes), rencontre avec Didier Mathieu, directeur du Centre 
    * Parcours 2
    Centre international d’art et du paysage île de Vassivière – exposition de Lydia Gifford et du Bois de Sculptures -, rencontre avec Marianne Lanavère, directrice du CIAP, Présidente du réseau Cinq.25 et rencontres avec les associations Treignac Projet et Quartier rouge 
    2. La charte de la coordination des lieux intermédiaires et indépendants. Nous, associations et collectifs membres de la FRAAP, nous reconnaissons-nous dans l’énoncé des contenus de cette charte et souhaitonsnous partager ses engagements ? 
    Durant le trajet en bus, nous proposons de débattre ensemble de la charte de la coordination des lieux intermédiaires et indépendants. 
    La FRAAP et une partie de ses membres se sont fortement impliquées dans la conception et la réalisation de cette charte. À l’heure d’un double mouvement de labellisation et de fragilisation des structures d’art contemporain, quelles places occupent et souhaitent s’approprier les associations membres de la FRAAP ? Quelles positions adoptent-elles par rapport aux engagements et valeurs de cette charte ?
    INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS
    coordination.5.25@gmail.com 05 87 21 30 54 / 06 58 22 90 06 www.cinqvingtcinq.org TARIFS
    Plein tarif : 10 €
    5 € étudiants et demandeurs d’emplois
    Gratuit : membres de la FRAAP
  • Vendredi 20 mai : Ecole Nationale Supérieure d’Art, Limoges
    3. Le paysage artistique du territoire Limousin, exemple d’une identité remarquée dans un nouvel agencement régional 10.00 – 13.00 Les Rencontres de la FRAAP se donnent comme objectifs pluriels de permettre chaque année la compréhension d’un territoire artistique particulier, de considérer les réalités nationales et territoriales des politiques publiques à l’aune de ses actualités et enfin de discerner des tendances communes à l’ensemble des associations membres de la FRAAP. Cette première plénière portera plus spécifiquement sur l’écosystème des arts contemporains sur le territoire Limousin, mis en frottement avec le paysage picto-charentais et aquitain en associant notamment les associations, acteurs et réseaux locaux et nationaux actifs. A la lecture de ces écosystèmes à l’aune de la grande région les SODAVI – Schéma d’orientation et de développement des arts visuels – sont-ils un outil tangible / dispositif opérationnel de définition des politiques publiques des Arts Contemporains ? Pause déjeuner 13.00 – 14.00 4. Visite de l’école Nationale Supérieure d’Art de Limoges 14.00 – 15.00 5. Concertations et structurations, une nécessaire reconnaissance de notre secteur d’activités 15.00 – 16.00 Depuis plusieurs années se pose la question de la création d’un Conseil national des professions des arts visuels. Qu’en est-il à ce jour ? Depuis plusieurs années, nous pointons un défaut structurel de concertation et de régulation au sein du champ spécifique des arts visuels, faute d’instance nationale ad hoc (comme le CNPS pour le spectacle vivant). L’ensemble des acteurs du secteur a instamment demandé que soit mis en place un Conseil national des professions des arts visuels. Cette demande a été entendue mais il s’agit maintenant que les actes suivent les engagements. 6. Des politiques publiques à l’aune des Droits culturels (Loi NOTRe) 16.00 – 18.00 6.1 Les droits culturels, un nécessaire dépassement /déplacement de l’action culturelle ? La France a ratifié la notion de Droits Culturels dans de nombreux accords internationaux (1948 Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, 2001 Déclaration Universelle de l’UNESCO sur la diversité culturelle, 2005 Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions cultuelles). La déclaration de Fribourg en 2007 approfondit la notion par une définition de la Culture qui replace la personne au centre et remet en perspective l’enjeu de la diversité culturelle avec celui de la dignité humaine, finalité ultime des Droits de l’Homme. La France confirme la reconnaissance de ces droits dans la loi Nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe). Quelles inflexions sur la définition et la mise en œuvre des politiques publiques de la Culture ? Les associations et collectifs d’artistes dans leur grande diversité sont-ils d’ores et déjà les « œuvriers » des Droits Culturels ? 6.2 Des éléments de réponse avec les lieux intermédiaires et indépendants ? Ces espaces sont repérés comme lieux essentiels de la diversité culturelle, de la coopération et du partage des savoirs, de l’art et de la culture. Ils font référence tant dans le cadre des Assises de la Jeune Création que dans la loi Liberté-de-Création-Architecture-Patrimoine ou la loi de finance 2016. Une Coordination Nationale co-pilotée par la FRAAP s’est constituée en décembre 2014 autour d’une charte, des coordinations régionales sont en cours de constitution. Quelles perspectives ? 6.3 Des espaces de concertation toujours plus nécessaires Les Conférences Territoriales de l’Action Publique Culture (loi NOTRE), avec quelles ressources et quelles ouvertures ? Aux acteurs, aux réseaux régionaux sectoriels et transsectoriels, nationaux et au-delà ?
  • Vendredi 20, Conseil Régional d’Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Assemblée Générale du CAAP (Comité des Artistes Auteurs Plasticiens), réservée aux adhérents du CAAP 18.30
  • Vendredi 20, Centre ville de Limoges Programme artistique gratuit, en centre-ville de Limoges à partir de 18.30 – Galerie photo L’Oeil écoute, finissage de l’exposition d’Hortense Soichet – LAC&S / Lavitrine, finissage de l’exposition de Guillaume Constantin, Julie Legrand et Antoine Nessi – FRAC – Arthotèque, exposition de Stephen Marsden – Avant première de l’espace « IF », exposition du collectif 748, avec les œuvres de Jean-Baptiste Clave, Fabian Gental, Mathieu Arrieta, Pierre-Charles Jacquemin et Corentin Ferbus – Restauration et animation musicale à IF. Participation de 8€ pour le buffet
  • Samedi 21 mai, Ecole Nationale Supérieure d’Art de Limoges Assemblée générale de la FRAAP, réservée aux adhérents de la FRAAP 10.30 – 13.30 – Bilan moral – Bilan financier – Vote des priorités pour l’année 2016-2017 – Election du conseil d’administrationPour faire suite Christian Mahieu, sociologue, chercheur CNRS-LEM-Université de Lille, réalisera un témoignage écrit, subjectif et sensible de ces rencontres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s